Épreuve stratégique

Description de l’épreuve 

Absente des 26es Jeux franco-canadiens de la communication, l’épreuve Gestion de crise est de retour en force cette année. Elle vise principalement à développer des compétences en relations publiques/gestion de crise ou de la communication stratégique et politique.

Cette épreuve de gestion de crise va plus loin que celle des dernières éditions. Dans le but de se coller aux réalités du terrain, une importance particulière sera accordée au rôle d’attaché.e de presse, sans qui le ou la porte-parole ne saurait rayonner. L’attaché.e de presse devra gérer davantage d’éléments, notamment fixer et négocier les conditions d’une entrevue radio afin de stratégiquement solidifier le message. Le volet d’entrevue télé exclusive (devant public) demeure aussi une composante essentielle de l’épreuve.

Déroulement de l’épreuve

Dans leur période préparatoire, les délégué.e.s devront, à partir du scénario de crise qui leur sera remis, élaborer le plan de communication, les messages clés principaux, le document questions/réponses visant à couvrir les angles de la ligne ouverte et le communiqué de presse qui sera diffusé au sortir de l’entrevue. La négociation des modalités de l’entrevue radio aura lieu dans la dernière heure de préparation de l’équipe. L’attaché.e de presse devra contacter, au moment indiqué, le ou la recherchiste de la station afin de convenir des conditions de l’entrevue. Une seule exigence : la tenue d’une ligne ouverte lors de l’entrevue radio.

Modalités, lire ici : choix de l’émission, choix du moment de diffusion (en corrélation avec le choix de l’émission : morning, retour, etc.), sujets à aborder, sujets à éviter ou tout autre élément jugé important par les délégué.e.s. Les justifications derrière les modalités choisies devront figurer dans le plan de communication.

Une fois l’entrevue radio terminée, le ou la porte-parole passe à l’entrevue télévisée, dans le cadre de sa tournée des médias.

L’épreuve se déroule en deux (2) temps :

  • En premier lieu, les délégué.e.s devront solliciter et effectuer une entrevue radio ainsi que négocier les conditions de l’entrevue radio exclusive avec la station, laquelle doit impérativement inclure une ligne ouverte avec les auditeurs.trices. La durée et le format sont négociés par les délégué.e.s afin de satisfaire leurs besoins RP et de favoriser leurs objectifs stratégiques. Cette entrevue radio aura lieu avant l’entrevue télé exclusive, ce qui permettra aux délégué.e.s de réajuster légèrement leurs messages au sortir de l’entrevue. Ainsi, la performance devant public ne devrait qu’en être améliorée.
  • En deuxième lieu, le ou la porte-parole de l’organisation devra répondre aux questions d’un.e journaliste dans une entrevue exclusive de huit minutes seul.e à seul.e. Cette partie de l’épreuve se déroule devant public.

2 DÉLÉGUÉ.E.S RECHERCHÉ.E.S

PORTE-PAROLE

Le ou la porte-parole représente l’organisation dans les divers moyens de presse. Le ou la délégué.e doit défendre, protéger et préserver l’intégrité de l’organisation via divers moyens de communication. Cette personne prend la parole devant les médias et répond aux questions des journalistes. Elle est le visage de son organisation face à la crise.

ATTACHÉ.E DE PRESSE

L’attaché.e de presse appuie fermement le ou la porte-parole dans son rôle. Le ou la délégué.e participe activement à l’élaboration de la stratégie de communication, à la rédaction des messages clés et à la confection des éléments de presse. C’est ce membre de l’équipe qui gère les relations avec les médias et l’animation des divers moyens de communication.

FORMULAIRE – GESTION DE CRISE