Épreuve média

Description de l’épreuve

Les quatre délégué.e.s de l’épreuve doivent créer un bulletin régional d’une durée de 13 minutes, incluant une entrevue en direct. Le bulletin devra présenter l’essentiel des nouvelles d’actualité et se coller au style du partenaire choisi. Par souci d’équité, les délégué.e.s doivent se fier aux nouvelles de la veille et ne pas dépasser les bulletins de 18 h de la veille.

Déroulement de l’épreuve

Les délégué.e.s ont droit à quatre heures de préparation pour cette épreuve. Ils et elles ont accès à leur ordinateur, à une connexion Internet et à un document Drive pour préparer leur bulletin de nouvelles. La veille de l’épreuve (ou le matin même, à confirmer), tous.tes les journalistes aux affaires publiques seront rassemblé.e.s pour assister à une conférence de presse d’une durée approximative d’une heure, incluant une période de questions. Les délégué.e.s recevront préalablement une invitation formelle avec le sujet du jour. Chaque délégué.e a droit à une question et à une sous-question. Les délégué.e.s recevront ensuite un communiqué de presse avec de l’information supplémentaire au commencement de leur préparation. Le ou la journaliste aux faits divers reçoit un communiqué de presse en début de préparation avec de l’information sur une nouvelle fictive. Il ou elle bénéficie d’un appel téléphonique de 5 à 10 minutes avec l’attaché.e de presse pour poser des questions. L’appel se fera une heure après le début de la préparation. Le ou la journaliste aux faits divers n’est pas à l’abri d’un imprévu en cours d’épreuve. Le ou la journaliste culturelle/météo doit préparer deux interventions pour le bulletin de nouvelles. La nouvelle culturelle et le bulletin météo doivent être séparés dans le bulletin de nouvelles, l’ordre de présentation est à la guise des délégations. Il ou elle, ainsi que les deux autres journalistes, peuvent également aider le ou la chef.fe d’antenne dans la préparation de l’entrevue.

4 DÉLÉGUÉ.ES RECHERCHÉ.ES

CHEF.FE D’ANTENNE

Il s’agit de la personne qui animera le bulletin de nouvelles. C’est cette personne qui assurera la présence en ondes pour l’entièreté du bulletin, qui animera les converses avec les journalistes, et qui réalisera l’entrevue en direct avec l’invité.e.

JOURNALISTE AUX AFFAIRES PUBLIQUES

La veille de l’épreuve (ou le matin même, à confirmer), tous.tes les journalistes aux affaires publiques seront rassemblé.e.s pour assister à une conférence de presse d’une durée approximative d’une heure, incluant une période de questions. Les délégué.e.s recevront préalablement une invitation formelle avec le sujet du jour. Chaque délégué.e a droit à une question et à une sous-question. Les délégué.e.s recevront ensuite un communiqué de presse avec de l’information supplémentaire au commencement de leur préparation.

JOURNALISTE AUX FAITS DIVERS

Le ou la journaliste aux faits divers reçoit un communiqué de presse en début de préparation avec de l’information sur une nouvelle fictive. Il ou elle bénéficie d’un appel téléphonique de 5 à 10 minutes avec l’attaché.e de presse pour poser des questions. L’appel se fera une heure après le début de la préparation. Le ou la journaliste aux faits divers n’est pas à l’abri d’un imprévu en cours d’épreuve.

JOURNALISTE CULTURELLE ET MÉTÉO

Le ou la journaliste culturelle/météo doit préparer deux interventions pour le bulletin de nouvelles. La nouvelle culturelle et le bulletin météo doivent être séparés dans le bulletin de nouvelles, l’ordre de présentation est à la guise des délégations. Il ou elle, ainsi que les deux autres journalistes, peuvent également aider le ou la chef.fe d’antenne dans la préparation de l’entrevue.

FORMULAIRE – BULLETIN DE NOUVELLES